Deux branches en perles pour ornements de chapeaux et de coiffures .

Deux branches en perles pour ornements de chapeaux et de coiffures .

Article paru dans La Mode Illustrée de 1867 N°30

branches en perles 1867

Pour exécuter ces branches, on emploie des perles de diverses grosseurs et du fil d’archal très fin.

N°1. Branche en petits tubes de jais et perles noires.

Les tubes forment les feuilles, les perles sont employées pour les baies

Pour exécuter une feuille, on prend un bout de fil d’archal ayant 35 centimètres de longueur, on y enfile dix tubes, et l’on en forme une bouclette, à 6 centimètres de distance de l’extrémité du fil d’archal ; à la fin de cette bouclette, on tord ensemble les deux bouts du fil d’archal : ceci forme le milieu ; on l’entoure trois à quatre fois avec le fil d’archal garni de tubes, de façon à former une feuille plate ; on tord le double fil d’archal après chaque cercle ; on réunit les cercles en les cousant ensemble sur les côtés transversaux. Les deux bouts de fil d’archal restés libres servent pour la tige ; on les enveloppe avec de la filoselle noire. Pour chaque baie on enfile des perles sur le fil d’archal dont l’extrémité a été repliée ; puis on tourne le fil d’archal en spirale, dont on fixe les rangs par quelques points. Le bout du fil d’archal sert pour la tige, que l’on garnit comme celle des feuilles. Quand on a un nombre suffisant de feuilles et de baies , on les monte sur du fil d’archal un peu plus gros, que l’on enveloppe de filoselle.

modèle de branche en perles

N°2. Branche en perles noires.

Les feuilles sont exécutées suivant les indications données pour la branche précédente. Les fleurs se composent d’un calice et de cinq pétales ; le calice est formé par 7 bouclettes de perles. Les pétales sont exécutées comme les feuilles, mais de forme ronde. On fixe les rangées de perles par quelques points . Quand on a préparé cinq pétales, on les dispose suivant l’indication du dessin autour du calice, en y faisant quelques points. Le bouton est formé par quatre bouclettes ayant chacune de 2 à 3 centimètres de longueur. On serre l’extrémité supérieure du bouton avec un morceau de fil d’archal ; on entoure avec de la filoselle noire l’extrémité du fil d’archal et, enfin, on monte cette branche comme la précédente.

Spread the love

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *